Services documentaires

Recension des écrits

Il s’est écrit et il s’écrit encore beaucoup de choses sur les Filles du Roy.

Une équipe de notre Société d’histoire a choisi de se mettre à la tâche de faire l’inventaire des biographies (livres, articles de revue, etc.) sur les Filles du Roy, afin de faciliter la recherche d’information à toute personne s’y intéressant. 

Nous rendons donc disponible à tous:

  • La liste complète des Filles du Roy telle que connue en janvier 2023, et présentée sous forme de tableau dont la colonne à l’extrême droite comprend des chiffres et des lettres. Cette codification énumère les biographies disponibles pour chacune.
  • La table des codes de recension dit à quoi correspondent les chiffres et les lettres de la codification. Par exemple: 7 = Les Filles du Roy pionnières de Montréal, publié par la SHFR en 2017.

Il s’agit bien sûr d’une liste qui sera enrichie au fil du temps, en conséquence des écrits publiés et des mises à jour sur le sujet.

N’hésitez pas à nous transmettre toute information qui pourrait enrichir notre liste, en communiquant avec Gabrielle Dussault.

Traces sur le territoire

En 2019, la Gazette des Femmes a publié un article intitulé Inclusion des femmes dans la toponymie Québécoise: des initiatives et des barrières. L’autrice Judith Lussier écrivait alors: 

«La toponymie québécoise compte environ un nom de femme pour neuf noms d’hommes».

Le travail d’amélioration de cette proportion est toutefois entamé, puisque plusieurs Filles du Roy apparaissent sur la carte interactive des femmes remarquables du Québec publiée par la Commission de toponymie du Québec en 2021.

Mais il en manque vraiment beaucoup!

La reconnaissance sur le territoire peut aussi prendre la forme de plaques commémoratives, de plaques « Ici vécut » ou encore d’œuvres d’art, particulièrement utiles dans les secteurs qui voient rarement s’ouvrir des voies de communication.

En voici des exemples, susceptibles de vous inspirer

Que peut faire la SHFR dans ce domaine ?

Malgré toute sa bonne volonté, la SHFR peut difficilement convaincre les décideurs des 66 municipalités où ont vécu des Filles du Roy, de nommer une rue, un parc, une place en leur honneur ou encore d’installer une plaque commémorative.

Par contre, une personne qui souhaite une meilleure mise en valeur des Filles du Roy dans son secteur est bien placée pour le faire.

Cette personne se demandera peut-être « Par où commencer? ». C’est là que la SHFR entre en jeu, en fournissant les outils suivants :

  • Une carte couleurs montrant tous les lieux d’établissement des FdR, avec les noms des Filles y ayant vécu.
  • Une copie couleurs de l’article publié dans la Gazette des Femmes en octobre 2019, signé par Judith Lussier.
  • Un modèle de lettre destinée à un conseiller municipal pour amorcer les discussions.
  • Une lettre d’appui de la SHFR à la démarche entamée localement, signée par notre présidente.
  • Un modèle de résolution qui pourrait être adoptée par une municipalité pour officialiser la décision qui aura été prise.
  • Le dépliant de présentation de la SHFR.
  • Quelques cartes d’affaires de la SHFR, personnalisables par les personnes menant le dossier localement.

Ces outils sont regroupés dans une pochette disponible sur demande. Si une telle démarche risque de vous intéresser pour votre municipalité, consultez d’abord la liste des dossiers en cours, puis  contactez-nous.

En attendant, il est bon de savoir que la Commission de toponymie du Québec :

  • Rend disponibles des guides et procédures qui peuvent inspirer la préparation des discussions avec vos conseillers municipaux.
  • A prévu un moteur de recherche qui permet de repérer tous les noms de voies de communication en vigueur dans une municipalité.

Et pourquoi pas prendre connaissance du témoignage d’une personne qui a réussi une démarche de ce genre

Courriel pour

Gabrielle Dussault